Montpel’libre
Les logiciels logiquement libres

Accueil > Actualité / Informations > Information | Faire face à la cybervalveillance | France | Octobre (...)

Information | Faire face à la cybervalveillance | France | Octobre 2020

vendredi 23 octobre 2020

Comprendre les risques et les menaces et s’en protéger

Quelques exemples de cybermenaces :

  • Le chantage à l’ordinateur ou à la webcam prétendus piratés (dit également « cryptoporno ») désigne un type d’escroquerie qui vise à vous faire croire que vos équipements ont été piratés. afin de vous soutirer de l’argent.
  • Le spam téléphonique désigne une communication non sollicitée à des fins publicitaires, commerciales ou malveillantes. Il peut prendre différentes formes : SMS, MMS ou bien appel téléphonique. Dans bien des cas, il s’agit de messages publicitaires adressés à des fins de prospection commerciale.
  • Le spam téléphonique désigne une communication non sollicitée à des fins publicitaires, commerciales ou malveillantes. Il peut prendre différentes formes : SMS, MMS ou bien appel téléphonique. Dans bien des cas, il s’agit de messages publicitaires adressés à des fins de prospection commerciale. Mais le spam téléphonique peut également revêtir un caractère malveillant.
  • Le piratage de compte désigne la prise de contrôle par un individu malveillant d’un compte au détriment de son propriétaire légitime. Il peut s’agir de comptes ou d’applications de messagerie, d’un réseau social, de sites administratifs, de plateformes de commerce en ligne.
  • L’hameçonnage (phishing en anglais) est une technique frauduleuse destinée à leurrer l’internaute pour l’inciter à communiquer des données personnelles (comptes d’accès, mots de passe…) et/ou bancaires en se faisant passer pour un tiers de confiance. Il peut s’agir d’un faux message, SMS ou appel téléphonique de banque, de réseau social, d’opérateur de téléphonie, de fournisseur d’énergie, de site de commerce en ligne, d’administrations, etc.
  • L’arnaque au faux support technique (Tech support scam en anglais) consiste à effrayer la victime, par SMS, téléphone, chat, courriel, ou par l’apparition d’un message qui bloque son ordinateur, lui indiquant un problème technique grave et un risque de perte de ses données ou de l’usage de son équipement afin de la pousser à contacter un prétendu support technique officiel (Microsoft, Apple, Google…), pour ensuite la convaincre de payer un pseudo-dépannage informatique et/ ou à acheter des logiciels inutiles, voire nuisibles.
  • Propositions d’emploi non sollicitées. En recherche active d’emploi ou non, il peut arriver de recevoir par message des propositions d’emploi non sollicitées qui proposent un poste ou promet d’être rapidement recruté pour une activité attractive et rémunératrice. Il s’agit, par exemple, d’un emploi à domicile qui est compatible avec une autre activité professionnelle.
  • Les rançongiciels (ransomwares en anglais) sont des logiciels malveillants qui bloquent l’accès à l’ordinateur ou à des fichiers en les chiffrant et qui réclament à la victime le paiement d’une rançon pour en obtenir de nouveau l’accès.
  • Certaines offres d’emplois diffusées sur Internet n’amènent pas à de vrais recrutements. Elles sont en apparence identiques à de véritables offres, le plus souvent très attractives pour les candidats, et respectent les réglementations légales en matière de droit du travail (durée du travail, rémunération, etc.).

En savoir plus

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0