Montpellier Méditerranée Métropole

https://montpellibre.fr/spip.php?article1503

Objectif du partenariat : La mise en place d’ateliers interactifs de codage et de réalisation de CV web, en partenariat entre Montpel’libre, les MLJ3M et Orange, a pour objectif de favoriser l’acquisition de compétences professionnelles permettant une meilleure insertion des jeunes dans le secteur du numérique souvent peu accessible aux personnes peu qualifiées et aux jeunes femmes. Cette action doit permettre également une valorisation de ces jeunes et le développement de leur confiance en eux. D’autres actions ont été entreprises conjointement avec Montpellier Méditerranée Métropole et Montpel’libre, comme l’accompagnement des seniors à l’utilisation des outils informatiques, aux démarches administratives en ligne, des initiations à la rédaction sur Wikipédia au CCAS, l’hygiène informatique pour les populations les plus vulnérables...

Avec 31 communes et plus de 470 000 habitants, Montpellier Méditerranée Métropole participe au vaste mouvement de regroupement communal, urbain et périurbain, engagé dans toute la France. La Métropole, avec ses 31 communes est l'héritière d'une longue histoire. Marquée par les migrations, la richesse de ses activités économiques et culturelles, ce territoire est idéalement situé, au carrefour d'influences qui brassent toute la Méditerranée.

Montpellier Méditerranée Métropole est une métropole française, située dans le département de l'Hérault en région Occitanie, autour de la ville de Montpellier. Elle est parfois aussi appelée Montpellier 3M ou bien abrégée sous le sigle 3M. Elle a été mise en place le 1er janvier 2015 et résulte du changement de statut de Montpellier Agglomération (communauté d'agglomération) en métropole. Avec une population de 470 000 habitants sur une superficie de 421,8 km2 en 2016, elle regroupe 31 communes.

La création des Métropoles est le fruit d'une importante réforme territoriale pour rendre l'action publique plus efficace et mieux adaptée aux besoins des citoyens. Les Métropoles, créées par la loi MAPAM de janvier 2014, se situent sur une nouvelle carte de France à 13 grandes régions au lieu de 22. Pour maintenir l'attractivité de son territoire et occuper toute sa place entre Toulouse et Marseille, Montpellier devait se positionner au rang des Métropoles.

À la différence des autres Métropoles, qui le sont devenues automatiquement par la loi au 1er janvier 2015, celle de Montpellier est passée par un vote démocratique au sein du conseil municipal de chaque commune membre. La consultation a été entérinée en séance publique par les conseillers métropolitains (84 voix sur 91). 85% des conseillers municipaux ayant voté, (représentant 96% de la population), ont acté le passage en Métropole.