Montpel’libre
Les logiciels logiquement libres

Accueil > Actualité / Informations > Le Logiciel Libre du mois > Information | Le Logiciel Libre du mois | JOSM | Novembre 2020

Information | Le Logiciel Libre du mois | JOSM | Novembre 2020

vendredi 27 novembre 2020

Java OpenStreetMap Editor pour JOSM est un logiciel libre permettant de consulter et de modifier les données cartographiques de la base de données libre OpenStreetMap

Bien qu’il soit conçu pour une utilisation nécessitant une phase de prise en main, JOSM est très populaire parmi les contributeurs expérimentés du fait de ses divers greffons et de sa grande stabilité.

Comme son nom le laisse penser, il est développé en Java et peut donc être utilisé sur les systèmes d’exploitation bénéficiant de l’environnement Java SE. Il s’agit d’un éditeur indépendant utilisable hors-ligne, contrairement à l’un des autres éditeurs de données OpenStreetMap nommé Potlatch éditeur Flash accessible directement sur le site OpenStreetMap.

JOSM permet de charger à la fois des données locales et des données de la base de données d’OpenStreetMap. Il permet de travailler avec plusieurs types de données (traces GPS chargées au format GPX qui est un fichier XML ayant un espace de nom standardisé pour le GPS, photos aériennes, enregistrement audio, etc.). Il permet de charger et éditer les nœuds, chemins, balises de méta-données et relations de la base de données d’OpenStreetMap.

JOSM est développé de manière modulaire et possède une interface pour des greffons, ceux-ci étant développés par de nombreux utilisateurs d’OSM indépendants de l’équipe de développement. Le logiciel est mis à jour très régulièrement et le site propose deux versions différentes de JOSM la version latest est la toute dernière version publiée, une version tested a déjà été testée et approuvée, elle est à priori plus stable. De nombreuses traductions du logiciel sont disponibles et réalisées par la communauté libre via la plateforme Launchpad.

Le plugin cadastre-fr affiche dans un calque les plans cadastraux issus du serveur WMS du cadastre français ; les contributeurs peuvent s’en servir pour éditer les données du territoire français. L’usage de cette fonctionnalité requiert de définir la projection appropriée.

Si votre intention est de devenir un grand cartographe OSM, c’est un petit investissement de temps qui en vaut la peine. Et si vous êtes déjà familier avec les ordinateurs, cela n’est pas très compliqué.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0