Montpel’libre
Les logiciels logiquement libres

Accueil > Actualité / Informations > Information | Proposer des usages numériques en conscience | France | (...)

Information | Proposer des usages numériques en conscience | France | Juillet 2021

vendredi 23 juillet 2021

Richard Stallman. Pour une culture numérique humaniste
Proposer des usages numériques en conscience

À lire sur Hypotheses

Infatigable défenseur du libre, Richard Stallman développe une vision de l’école dans la droite lignée de ses combats. Il dénonce ainsi avec force l’intrusion des industries numériques dans l’école. Une intrusion engendrant deux injustices majeures : d’une part, la dépendance des élèves à ces industries, d’autre part la soumission à des fonctionnalités malveillantes. À l’heure où les cadrages et programmes institutionnels placent au premier plan des préoccupations la protection des données et plus globalement le cadre éthique et quotidien de l’usage du numérique, le propos de Richard Stallman interpelle sur la contradiction profonde entre une école alertant sur la plateformisation et énonçant des « principes-clés pour protéger les données des élèves », parmi lesquels le fait de « privilégier l’usage des logiciels libres », et des contrats passés pour l’utilisation de logiciels propriétaires non respectueux des données personnelles et au-delà des principes du libre.
« Parce que l’école a une mission sociale, depuis la maternelle jusqu’à l’université et dans la formation continue, de former des citoyens d’une société forte, capable, indépendante, solidaire et libre ».
Grandes sont ainsi les responsabilités éducatives des médiateurs et médiatrices, quel que soit leur statut. Il faut bien l’avouer : nous sommes tous pris dans des injonctions paradoxales : combien d’entre nous souhaitent développer des compétences critiques, prônons l’émancipation des plateformes, … et utilisent comme supports de ressources pédagogiques et/ou de médiation des formats et produits issus précisément d’un modèle économique non libre ? Dans le monde de l’éducation, l’on se trouve souvent pris entre la volonté de faire preuve d’« innovation pédagogique » en proposant aux élèves des restitutions et modalités reposant sur des objets qui leur sont connus.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0