Montpel’libre
Les logiciels logiquement libres

Accueil > Actualité / Informations > Information | Hacktivisme : Anonymous, pirates et activistes | Monde | Mars (...)

Information | Hacktivisme : Anonymous, pirates et activistes | Monde | Mars 2022

mardi 19 avril 2022

À lire sur : Rotek

Les Anonymous réalisent des actions activistes, mais ils sont liés à la notion d’”hacktivisme”. Il semble même impossible de parler d’Anonymous sans parler d’hacktivisme.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur Anonymous, je vous conseille vivement le documentaire We Are Legion : The Story of The Hacktivists.

Le terme “hacktivisme”

Le terme “hacktivisme” est la contraction de “hacking” et d’”activisme”. Il s’agit donc d’une pratique. Il est créé en 1994 par le groupe de hackers Cult of the Dead Cow.

François-Bernard Huyghe, politologue et essayiste français, donne deux profils qui pratiquent le hacktivisme :

“Un pirate informatique qui intervient pour des motivations politiques, a priori la protestation contre le pouvoir politique ou contre une organisation qui détient une puissance visible (entre prise, média…) que l’on déclare injuste” : ce profil, c’est quelqu’un qui va utiliser des compétences qu’il a de base pour des objectifs “nobles”
“Un activiste, quelqu’un qui milite sur la scène publique, et pas seulement par le vote ou la parole et qui, de surcroît, utilise des outils numériques” : ce profil va apprendre des “méthodes informatiques pour s’exprimer ou embarrasser l’adversaire”.

Pour parler de hacktivisme, il revient sur la définition de “hacker”, en disant qu’il “recherche de la performance technique” et qu’”il s’emploie à pénétrer des systèmes informatiques, sans autorisation et à y réaliser des opérations”. Ce qui est important de dire ici, c’est que “le hacker “fait” quelque chose, même par écran interposé”. L’activiste lui, a une “pratique militante”, il fait plus que s’exprimer ou voter, son but c’est de “persuader beaucoup de gens de la justesse de sa cause”.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0