Montpel’libre
Les logiciels logiquement libres

Accueil > Actualité / Informations > Information | Richard Stallman s’exprime sur le logiciel libre | Monde | (...)

Information | Richard Stallman s’exprime sur le logiciel libre | Monde | Avril 2022

lundi 16 mai 2022

À lire sur : developpez.com

Richard Stallman s’exprime sur l’état du mouvement du logiciel libre.

Richard Stallman, fondateur de la Free Software Foundation (FSF), s’est exprimé le 13 avril 2020 sur "l’état du mouvement du logiciel libre", et le père du projet GNU n’a pas du tout été tendre avec Apple et Canonical dans ces propos. Il a déclaré qu’Apple continue de transformer les Mac en une sorte de prison en empêchant les utilisateurs de faire ce qu’ils souhaitent de leurs machines et d’installer leurs propres programmes ou des binaires obtenus d’autres personnes. Il a noté que cela devrait être illégal. Stallman déconseille également d’utiliser Ubuntu qui, selon lui, n’est pas une distribution GNU/Linux libre.

Richard Matthew Stallman (RMS) a eu une grande influence sur le monde du logiciel (le logiciel libre en particulier), mais il est également connu pour ses propos et ses prises de position parfois controversés. Fervent défenseur des logiciels libres, il ne rate pas l’occasion de fustiger les sociétés à l’origine des solutions propriétaires et mène un combat spécial contre Apple. RMS n’a cessé de critiquer l’entreprise et son cofondateur Steve Jobs en les accusant d’avoir créé "un écosystème informatique fermé dans lequel les utilisateurs sont en prison". Pour lui, personne n’a le droit d’interdire aux gens de faire ce qu’ils veulent des machines qu’ils ont achetées.

Il a parlé ensuite d’Ubuntu, la distribution GNU/Linux basée sur Debian développée et commercialisée par la société Canonical. « Ubuntu est bien sûr une distribution non libre, et je ne recommanderais à personne de l’utiliser. Certains paquets importants ne sont maintenant distribués que par leur système de paquets non respectueux de la liberté, et non en tant que paquets Debian. Il est donc encore plus difficile qu’avant de tirer une quelconque liberté d’une installation Ubuntu », a déclaré RMS. Selon le père du projet GNU, Ubuntu tendrait vers "les systèmes d’exploitation propriétaires et contraignants" comme Windows ou macOS.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0